STATION BALNEAIRE TOSCANE. STATION BALNEAIRE DJERBA. STATION BALNEAIRE SOUSSE.

 

Accueil. Jeux. Concours. Rencontres. Argent. Musique. Films. Bons plans. Cadeaux. Webmaster.
 Humour. Fleurs. Vins. Lingerie. Voyages. Coquine. Bijoux. Maigrir. Partenaires. Plan du site.

 

Station balneaire toscane. Station balneaire djerba. Station balneaire sousse.

station balneaire  

       Une station balnéaire est une ville littorale aménagée pour favoriser le tourisme balnéaire, c'est-à-dire des vacances en bord de mer et plus spécifiquement à la plage.

Origines

      Jusqu’au début du XIX° siècle, le littoral était un lieu de travail, consacré à la pèche dans le meilleur des cas, au pillage des bateaux naufragés dans le pire, mais en aucun cas un lieu de plaisir. La rencontre entre les hommes et la mer se faisait par les ports, et les yeux tournés vers l’océan reflétaient surtout la peur de ceux restés à terre. Les habitations du littoral tournaient généralement le dos à la mer et aux intempéries.

      Considéré jusqu’alors comme un milieu hostile, il fallu attendre la vague du Romantisme pour commencer à percevoir le beau dans l’océan. Cette "découverte" du littoral va s'accompagner d'un riche mouvement de création artistique, avec notamment l'École de Pont-Aven.

      Les premiers estivants à venir goûter les délices et bienfaits des rivages français sont des aristocrates britanniques, assez fortunés pour se permettre pareille fantaisie. L’économie pastorale des rivages de la Méditerranée va s’en trouver définitivement bouleversée, le climat, la beauté des paysages, le casino de Monte-Carlo établissant une véritable colonie britannique dans la région niçoise. La vogue s'empare bientôt des rivages normands.

station balneaire toscane                                     station balneaire djerba                                     station balneaire sousse

Facteurs de développement

      Plusieurs facteurs vont conforter la tendance et l’étendre à tout le territoire littoral :

       Les nouvelles stations vont rencontrer un beau succès, et la tendance va s’accélérer avec les congés payés, à partir de 1936. Certains petits ports de pèche sur le déclin vont, profitant de la tendance, savoir se reconvertir et connaître un développement touristique nouveau.

       Dans un même esprit d’aménagement du territoire et de développement touristique, a été mise en place la mission Racine dans les années 1960, consacrée au littoral du Languedoc-Roussillon.

Catégories

       Les stations balnéaires ont connu des fortunes diverses. Certaines d’entre elles ont connu un lancement ou une renommée spectaculaire grâce à la présence de la personnalité la plus en vue du moment :

      Si la plupart de nos stations sont des « stations familiales », la mixité sociale reste limitée, même en vacances. Ainsi, aux débuts du tourisme, les estivants fortunés ne se mélangeaient guère aux populations locales de Bretagne, Normandie ou Provence. Une certaine spécialisation par catégorie sociale s’est par ailleurs opérée dès les débuts puis au fil des ans entre les stations :

 

      Depuis la chute du rideau de fer, une nouvelle catégorie, celle des nouveaux riches russes, jette son dévolu sur la Côte d’Azur.

      Certaines stations se sont appuyées sur des structures pré-existantes, comme un vieux port (Nice, La Rochelle, Saint-Tropez), une vieille ville (Collioure, Saint-Jean-de-Luz, Saint-Malo), donnant beaucoup de cachet et de charme au lieu.

      D’autres ont misé sur une activité locale, perçue comme « authentique » pour développer une image de marque :

un sport :

un style de vie :

le cinéma :

      Pendant de nombreuses années, seules les stations touristiques pouvaient accueillir un casino. Le premier fut celui de Monte-Carlo, de nombreux autres ont suivi.

      Enfin, pour attirer du monde toute l’année, quelques stations d’exception (site, renommée, parc hôtelier, proximité d’un aéroport) attirent congrès et salons professionnels (Cannes, Deauville, Monaco).

Retour: Voyage degriffe cuba. Voyage degriffe senegal. Voyage degriffe maroc.

clics malins

Copyright (c) 2005-2012 Clicsmalins. Tous droits réservés.    

 

    clicsmalins@wanadoo.fr                                                                                                                          clics malins