IDEE CADEAUX ORIGINALE. CADEAUX PERSONNALISES.

 

Accueil. Jeux. Concours. Rencontres. Argent. Musique. Films. Bons plans. Cadeaux. Webmaster.
 Humour. Fleurs. Vins. Lingerie. Voyages. Coquine. Bijoux. Maigrir. Partenaires. Plan du site.

 

Ici: Idee cadeaux originale. Cadeaux personnalisés.

Idee cadeaux originale. Cadeaux personnalisés.             

       Un cadeau ou un présent est le transfert d’argent ou de marchandises sans exiger quelque chose en retour (ou au moins pas immédiatement), par extension c’est quelque chose qui rend autrui heureux ou moins triste, une faveur, un acte de bonté et de pardon.

Un cadeau est une forme courante de don.

Traditionnellement, certaines occasions sont propices pour offrir des cadeaux : anniversaires, Noël, mariages, etc.

Le don est l'action de donner un objet, un bien matériel ou immatériel, de l'argent, voire un organe ; cela sans contrepartie au moins apparente ; cela va donc du cadeau personnalisé à des proches aux libéralités ou legs anonymes et réglés par testament à des organisations de charité. Pour parler de don, il convient donc que le donateur agisse sans répondre à aucune forme d'obligation autre que sa motivation, en dehors du respect de formalités légales réglant les dons d'une valeur importante (donation).

À ces transferts de valeurs monnayables, il faut ajouter tous les actes qui bien que relevant du don présentent essentiellement un caractère symbolique, le plus souvent des récompenses dans le domaine professionnel (médaille du travail), sportif (médaille, coupe, ...), etc.

Un grand nombre de circonstances sont l'occasion de dons plus ou moins traditionnels : les aumônes ; les étrennes et autres cadeaux liés aux fêtes ; les offrandes pour cérémonies religieuses ; les pourboires et gratifications diverses ; souscriptions favorisant des réalisations collectives ; opérations de solidarité à l'occasion de guerres ou de catastrophes, etc.

Les personnes employant une notable partie de leur fortune en dons sont appelées philanthropes. Des organismes à vocations diverses selon les époques et les lieux ont assuré l'essentiel de leur financement par la cumulation de dons de particuliers. Les grands donateurs, sans être nécessairement les plus riches, sont motivés par la volonté d'infléchir directement le cours des choses, que ce soit le destin d'une famille dite nombreuse ou l'avenir d'une population affligée.

La philanthropie à quelque degré que ce soit n'empêche pas la recherche de retombée directe ou symbolique, ainsi Jean-Luc Marais a évalué à 30 % la proportion de donateurs inspirés au moins en partie par le désir de perpétuer leur mémoire [1]. Plus généralement dans la perspective religieuse, la "générosité" pratiquée sur Terre est assez souvent un gage d'amélioration de sa condition post-mortem.

Les dons sont aussi le fait d'institutions publiques sous la forme d'aide alimentaire d'abord, d'aides sociales par la suite et de subventions, mais aussi d'organismes privés, apparaissant comme sponsort. Avant l'expansion du salariat, mais aussi après, les dons des personnes les plus fortunées prenaient la forme du mécènat et permettaient en particulier aux artistes de réaliser leur œuvre.

Les dons dans la forme de la constitution d'une bourse commune permettent à l'intérieur de corporations ou confrairies la constitution de systèmes d'entraide basés sur la mutualité.

Selon les pays et les cultures, des formes de dons (en apparence) sont illégaux (corruption, commissions occultes dites Pot-de-vin, etc) et certains plus forcés encore relèvent directement de la délinquance tel le racket ponctuel ou organisé (mafia).

En France, les dons sont prévus en particulier par les articles 930 et 937 du code civil. Par les lois de 1901 et 1905, les institutions religieuses perdirent la possibilité de recevoir des dons ou des legs.

Don et contre-don

Le don se veut désintéressé et intemporel, cependant, pour faire honneur au don, la personne en bénéficiant fera un don en retour, qu'on appelle le contre-don. Il ne s'agit pas d'un acte d'échange de valeurs puisque le receveur n'est pas tenu de rendre le don et la valeur des dons ne rentrent pas directement en compte.

Historiquement, on peut différencier trois sortes de systèmes de don / contre-don : Idee cadeaux originale. Cadeaux personnalisés.

  1. Comme système d'échange rituel : il s'agit alors d'honorer des puissances avec l'espoir d'obtenir des faveurs terrestres ou la clémence des dieux.
  2. Comme système d'échange intercommunautaire : il s'agit alors de garantir les bons rapports entre deux communautés par le biais de relations privilégiées.
  3. Comme système hiérarchique : il s'agit par le biais d'une compétition du don de faire reconnaître sa primauté, les valeurs données pouvant parfois être détruites (Potlatch).

Ces trois formes de rapport dans le don se retrouvent généralement de façon "métissée".

Ce système d'échange est à comparer avec d'autres sytèmes d'échange qui seraient plus récents :

  1. Le troc : si il peut se rapprocher du don / contre-don par le fait qu'il s'agit d'un système d'échange sans qu'il n'y ait de garanties d'une tierce partie, il en diffère par la fixation d'une valeur marchande d'échange ainsi que par une temporalité de l'échange et donc du lien.
  2. La vente : ce système est régi par des lois fixes dépendantes du pouvoir, il s'effectue sous un étalon valeur de ce pouvoir (argent) et est donc temporel. Il peut cependant impliquer un lien entre le vendeur et le client, mais de façon limitée (garantie).

Si ce système génère du lien social, il peut aussi être une forme de contrat social (peuple des Iks en Afrique ou l'on est redevable par le don / contre-don d'amis, très important par rapport aux autres formes de liens : familiaux, communautaires, tribales).

Pour nos sociétés on pourrait parler de don chrétien pour ce qui est une sorte de charité (don au pauvre sans possibilité de contre-don).

Le don en tant que acte Social a comme postulat que le bonheur personnel passe par le bonheur des autres, il sous entend les règles : donner, recevoir et rendre.

Le don se base donc sur une valeur de sociabilité primaire : la réciprocité. Idee cadeaux originale. Cadeaux personnalisés.

Plus que tout autre théorie économique, règles sociales, lois, morale, système religieux, le don est unificateur puisque l’échange de valeurs se noue au travers de rapports sociaux acceptés librement.

Retour: Idee cadeaux originale. Cadeaux anniversaire. Cadeaux bapteme.

clics malins

Copyright (c) 2005-2012 Clicsmalins. Tous droits réservés.    

 

    clicsmalins@wanadoo.fr                                                                                                                          clics malins